Supreme Master Ching Hai

Le Maître Suprême Ching Hai est une humanitaire de renommée mondiale, écologiste, auteure, artiste, créatrice, musicienne, metteuse en scène et maître spirituel dont l’amour et les soins pour l’humanité s’étendent au-delà de toutes les frontières raciales et nationales. Depuis le début des années 1980, elle a également été l’une des plus dévouées pionnières écologiques de notre planète, promouvant la protection de l’environnement, la préservation de la biodiversité, le reboisement, le mode de vie durable et, surtout, l’alimentation végétalienne biologique – le moyen le plus rapide et le plus efficace de résoudre la crise climatique.

Avec une détermination sans faille, elle consacre son temps et ses ressources pour que le monde prenne conscience de l’impact désastreux du changement climatique, ainsi que de la solution végétalienne. Entre 2006 et 2008, elle a lancé les campagnes de sensibilisation « Mode de Vie Alternatif » et « SOS réchauffement mondial », et a inspiré la création de Loving Hut, une chaîne internationale de restaurants végétaliens qui connaît la plus forte croissance dans le monde, avec l’aide de l’Association Internationale du Maître Suprême Ching Hai, une ONG inspirée par son exemple. Elle publie également un magazine d’informations, écrit des livres, a produit en 2005 le documentaire végétarien « Les vrais héros », ainsi que la série télévisée « Le Roi et Cie », diffusée sur Supreme Master Television, une chaîne internationale maintenant accessible en-ligne qui présente des informations exhaustives sur le changement climatique, le régime végétalien et d’autres sujets stimulants. Depuis 2007, le Maître Suprême Ching Hai a également partagé ses connaissances avec des experts environnementaux, des dirigeants gouvernementaux, des personnalités et des citoyens préoccupés dans le cadre de plusieurs conférences organisées dans 15 pays et diffusées en direct à la radio et à la télévision par satellite. Par ces efforts, sa devise « Soyez Végé, Devenez Écolo Pour sauver la Planète » s’est répandue dans le monde entier, donnant à l’humanité l’inspiration d’adopter le mode de vie végétalien, sain et durable, et ainsi d’évoluer vers un état supérieur de paix et d’harmonie.

Par son tendre exemple, le Maître Suprême Ching Hai nous rappelle aussi notre bonté et notre amour intérieurs pour l’ensemble des créations de Dieu. Les connaissances profondes qu’elle a acquises à travers son accomplissement spirituel lui ont permis d’identifier la cause profonde de la souffrance humaine, de la discorde sociale et de la dégradation de l’environnement : la violence que nous infligeons aux autres êtres, y compris à nos amis innocents, les animaux. Par compassion pour les faibles et les sans-voix, le Maître Suprême Ching Hai a ainsi écrit les best-sellers n°1 internationaux « Les Oiseaux dans Ma Vie », « Les Chiens dans Ma Vie » et « Les Nobles de la Nature ». Ces bijoux littéraires, disponibles en plusieurs langues, révèlent les pensées et sentiments profonds de nos cohabitants les précieux animaux, en soulignant leur nature divine et leur amour inconditionnel.

Née dans le centre de l’Au Lac (Vietnam), le Maître Suprême Ching Hai a étudié en Europe, où elle a travaillé pour la Croix-Rouge. C’est alors qu’elle a réalisé que la souffrance existait dans tous les endroits de la planète, et son désir de trouver un remède devint le but premier de sa vie. Cela l’a amenée à entreprendre un voyage dans l’Himalaya à la recherche de l’illumination spirituelle. Elle a finalement reçu la transmission divine de la Lumière et du Son intérieurs qu’elle a appelé, par la suite, la Méthode Quan Yin. Après une période de pratique assidue, le Maître Suprême Ching Hai a atteint la grande Illumination. Peu après son retour de l’Himalaya, et à la demande pressante de son entourage, elle partagea la Méthode Quan Yin avec d’autres, en les encourageant à porter leur regard à l’intérieur d’eux-mêmes pour trouver leur propre grandeur divine. Les invitations ne tardèrent pas à arriver des États-Unis, d’Europe, d’Asie, d’Australie, d’Afrique, ainsi que des Nations Unies pour qu’elle y donne des conférences. Le cœur compatissant du Maître Suprême Ching Hai se reflète également dans son attention sincère envers les moins fortunés. Les revenus générés par ses créations artistiques lui permettent de soutenir sa mission de réconfort auprès des enfants de Dieu en périodes de besoin, dans le cadre d’actions internationales de secours et de charité.

Bien que ne recherchant en aucune façon la reconnaissance pour son aide inconditionnelle, le Maître Suprême Ching Hai a reçu de nombreux prix de la part de représentants de gouvernements et d’organisations privées du monde entier. Parmi ces distinctions figurent le Prix de la Paix Mondiale, le Prix du Leadership Spirituel Mondial, le Prix de la Promotion des Droits de l’Homme, le Prix humanitaire du Citoyen du Monde, le Prix du Service Public Exceptionnel rendu à l’Humanité, le Prix Gusi de la Paix 2006, le Certificat d’honneur de la semaine musicale de Los Angeles, la première place d’argent du 27e Telly Awards 2006, le Prix Présidentiel du Mode de Vie Actif de l’ancien président américain George W. Bush, et le Prix du Service Volontaire 2010 décerné par le président Barack Obama.

En outre, le 22 février et le 25 octobre ont été proclamés « Journée du Maître Suprême Ching Hai » aux États-Unis par les représentants du gouvernement d’Hawaï et de l’Illinois. Des messages de félicitations lui ont été adressés lors de la cérémonie de proclamation dans l’Illinois par les anciens présidents américains Clinton, Bush et Reagan. Et afin de féliciter les personnes vertueuses et d’inspirer les autres par leurs exemples, le Maître Suprême Ching Hai a également créé la série des Brillants Prix Mondiaux, reconnaissant les humains ainsi que les animaux méritants pour leur héroïsme, leur compassion, leur leadership, leur courage ou leur intelligence exceptionnels.

Le Maître Suprême Ching Hai consacre ainsi généreusement sa vie à la création d’un bel avenir pour notre chère planète et ses précieux cohabitants. Tout au long de l’histoire, les grands visionnaires ont eu des rêves, et le Maître Suprême Ching Hai exprime le sien comme suit :

« Je rêve que le monde entier devienne pacifique. Je rêve que toutes les tueries prennent fin. Je rêve que tous les enfants puissent marcher en paix et en harmonie. Je rêve que toutes les nations se serrent la main, se protègent et s’entraident. Je rêve que notre belle planète ne soit pas détruite. Il a fallu des milliards d’années pour créer cette belle et si merveilleuse planète. Je rêve qu’elle continue d’exister, mais dans la paix, la beauté et l’amour. »

http://www.youtube.com/watch?v=65axpvwMx-g

Une introduction du Maître Ching Ha